La province de Namur, au coeur de votre quotidien

N° d'édition 0255

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    Inconnu
  • Lieu de rédaction
    Le Coq
  • Date
    entre [1884]/00/00 et [1889]/00/00 [+]
    Rops s'installe rue de Grammont entre 1884 et 1889.


Texte

[1r° : 1]

Mon Vieil ami

je ne t’ai pas écrit & je m’en repents mais je me suis trouvé dès les premiers pas sur la terre des pères – Vaterland !, – au milieu de Complications tellement inattendues & bizarres que la lettre de M. me faisait cependant un peu prévoir par ses « Viens ! Viens vite » répétés, que je ne pouvais & je ne peux encore te les expliquer épistolairement. Le résultat c’est que par des miracles d’adresse j’emmène M. à Paris. Que veux-tu ? la grande Vénus Helladienne règne toujours, & ce qu’elle a voulu a eu lieu. Je ne sais si tu dois me plaindre ou chanter « l’Hyménée», ce que je sais, c’est que la fée jolie aux bras d’argent & au sein d’agathe me tient comme une sphynge amoureuse, & que je baise la trace que ses petits pieds laissent sur le sable des dunes. Heureux ou malheureux qui le sait ? Je l’emporte à Paris loin de la sottise & de la méchanceté des monstres, comme si nous vivions en pleine Fable, & si je sortais des Héraclides, dompteurs de bêtes.

Il faut que rien de ce qui m’arrive d’Heureux ou de malheureux ne te

[1v° : 2]

soit étranger. Voilà pourquoi je t’écris fidèle à la pure amitié.

Ton vieux compagnon de vie

Fély

Si tu veux venir Samedi à Dunkerque. la rue de Grammont s’y transporte. – Bien changée la mignonnette ! mais elle n’en est que plus jolie & elle ressemble à un primitif allemand.

[fig. 1]

Termes d'index