La province de Namur, au coeur de votre quotidien

N° d'édition 0471
0470 | 0472

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    Edmond Picard
  • Lieu de rédaction
    s.l.
  • Date
    entre [1880/12]/00 et [1880/12]/31 [+]
    D'après le contenu, cette lettre est postérieure à celle rédigée en novembre 1880. Rops indique également le 31 décembre 1880 comme date butoir pour la livraison de ses épreuves.


Texte

[1r° : 1]
Au Galop !! !! !! !
Mon Cher Picard
Trente exemplaires de la romance arriveront le 31 Décembre. On ne retrouvait plus les planches de la musique, puis les planches arrivées il a fallu les faire toutes polir, parce que le nommé Raymond-Parent avait négligé ce détail & qu’à l’impression elles arrivaient avec toutes les maculatures de l’épreuve première. – Vossel le planeur me les a rendues hier !! après supplications. Tout le monde est depuis un mois dans le feu & dans le coup de feu du premier de l’an. – C’est Cadart qui tirera demain & il vous fera parvenir le paquet, – contre remboursement, (fin janvier, des frais de planeur & d’impression.) Le paquet vous arrivera donc le 31 Décembre par le chemin de fer, – avec 30 épreuves de la romance & le frontispice en premier état. Vous enverrez le 2e État quelques jours après aux personnes auxquelles vous l’offrirez.
[1v° : 2]
Il y a derrière une petite gravure sur laquelle vous écrirez à la main le N° d’ordre & le nom de la personne à qui vous destinez l’exemplaire.
Si vous comptiez l’offrir pour le moment à plus de 30 personnes, télégraphiez moi. Je ne fais tirer quà 30 pour le moment parce que ce tirage est long (il y a 12 planches !) 9 pour la musique une pour le frontispice une pour le faux titre & une pour le n° d’ordre. – Le petit cahier vous fera comprendre cela.
– Quatre ou cinq jours après le 1er de l’an, vous recevrez les épreuves du frontispice, la planche terminée. – à moins que vous ne teniez pas à avoir de premier État !! – Dans ce cas vous offririez la romance & feriez parvenir aux personnes susdites le frontispice quelques jours après. Mais le premier état est déja fort intéressant. J’ai recommencé le dessin, – & cela m’a mis en retard. Que faire de ce bonhomme d’amoureux. La poésie de Gautier est gentille, mais vieillotte, je ne peux faire un bonhomme romantique à cheveux comme Van den Eeden, cela n’existe plus qu’à Mons & à Pithiviers cela. – Le bonhomme 1880 est légèrement gandineux même peintre poète ou musicien, & blaguerait les merles de
[1v° : 3]
la chanson. –
Ci-joint un petit cahier qui vous fera comprendre mieux que mes explications ce que j’ai fait pour tâcher de donner un peu de cachet à cette production mal commencée.
D’abord une enveloppe papier Japonais blanc avec un premier titre tiré en rose représentant un amour apprenant à chanter à un oiseau.
Tournez : Page 1 Frontispice Papier Hollande jaunâtre (malheureusement il reste à faire le second état. Si les personnes a qui vous offrez la chose ne tiennent pas à ces raffinements de premier état ou de 2e État, je vous engage à leur faire parvenir deux ou trois jours après le Nouvel an le frontispice qui comme vous le voyez est une page indépendante & peut se glisser après dans le cahier sans inconvénient aucun. C’est à vous décider cela. dans ce cas télégraphiez moi demain. Comme je ne ferai tirer le premier État du frontispice que Mardi matin votre
[1r° : 4]
télégramme m’arrivant Lundi soir je ne ferais tirer de ce premier état que quelques épreuves pour vous & deux ou trois amis. Je crois que la plupart des gens ne comprenant pas « les états » et cela étant du sport artistique & pâtée à amateurs, il vaudrait mieux faire parvenir le frontispice quelques jours après en état parfait. D autant plus que le cahier avec ses titres et n° d’ordre sans le frontispice est déjà très alléchant & a bonne figure vraiment c’est déjà un joli cadeau
Ajoutez au télégramme si vous avez besoin sur l’heure de plus de 30 exemplaires.
À vous au galop.
Fély
Notez que tous ces tirages ne coûtent pas les yeux de la tête.