La province de Namur, au coeur de votre quotidien

N° d'édition 0474
0473 | 0475

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    Edmond Picard
  • Lieu de rédaction
    s.l.
  • Date
    1881/01/21


Texte

[1r° : 1]
Mais Mon Cher Picard,
je ne vous ai pas demandé d’argent moi ? ! – Vous me dites en terminant votre lettre : « le compte du graveur s.v.p. » Je crois que vous voulez dire « le compte de l’imprimeur » le graveur ne vous devant rien & vous ne devant rien au graveur, Et je vous écris : envoyez moi deux cents francs je règlerai cela. – Pourquoi ? pour vous épargner de l’argent si Cadart force la note & pouvoir le remettre à son plan.
J’aurais très bien pu il est vrai, payer moi-même Cadart & vous envoyer la note mais je n’ai pas pensé à cela en vous écrivant.
Vous avez raison de vous plaindre des retards et j’ai eu beaucoup de torts, mais c’était plus fort que moi ; j’ai recommencé deux fois ce dessin & deux fois le cuivre. cela c’est comme un enfant que l’on fait bossu –, on n’en peut rien. j’etais dégoûté de mon guignon ! Ce tort j’ai tâché de le réparer en vous faisant gratuitement trois planches en plus, vous me forcez par une lettre brutale, à écrire cela & cela n’est pas agréable à écrire.
[1v° : 2]
Quant au reste je ne sais pas de quoi vous vous plaignez, – & pourquoi vous m’alignez tous ces chiffres ? ? ? Je m’explique maintenant pourquoi le graveur Parent nous a laissé tout le nettoyage de ses planches à faire c’est qu’il ne vous a fait payer que « le gros » de la gravure : 100 francs, neuf planches ! c’est pour rien onze francs & dix centimes la planche. je trouve cela étonnant. –
Je vous envoie une épreuve de ces planches telles qu’elles étaient lorsque je les ai reçues. Toutes ces éraflures, ces raies ces maculatures ne s’en vont pas en frottant le doigt dessus !! Il faut le planeur, le charbon, le brunissoir, l’huile & le travail quand il y a neuf planches. Et encore cette planche là était la plus propre. – Cadart a donc son compte & comme ces choses là sont la boîte à l’encre lorsqu’on n’est pas du métier, je voulais vous épargner des « salaisons inutiles ».
– Mettons qu’en tout votre musique vous ai coûté mille francs, – cela [ira ?] moins, mais enfin je ne trouverais pas cela trop cher, – pour une fantaisie aussi en dehors que celle là. Du reste je dois vous dire que je raisonne sur des suppositions, je ne sais rien de la note de Cadart, mais je la juge augmentée de ce que Parent ne vous
[1v° : 3]
a pas demandé voilà tout.
Quant à moi Mon Cher Picard, ma conscience à part le retard est bien tranquille. Je vous ai fait payer pour une eau-forte de vingt centimêtres sur trente trois cent francs, – ce que tout dessinateur-graveur vous ferait payer huit cents à quinze cents francs – sans aucune exagération, si vous voulez écrire à Flameng – à Pille – à Boilvin. – à Courtry vous jugerez. Et je vous donne le dessin. – Sapristi ! quelle drôle d’idée de me faire écrire ces détails là !
– Quant au tirage il sera ce qu’il est toujours & ce que sont tous les tirages des planches dans les imprimeries en taille douce, le prix du Hollande est le même partout, mais enfin il y a treize planches à tirer en tout et l’on ne peut faire une belle chose sans dépenser quelqu’argent.
Je fais tirer à cinquante exemplaires un petit album de vingt planches que j’offrirai gratuitement à mes amis, cela me coûtera 600 francs de tirage, papier & couvertures. Il est vrai que c’est sur Japon, mais toute impression de luxe coûte. Ne vous inquiétez plus de cela. Cadart fera toucher contre remboursement voilà tout. Je ne veux plus m’occuper de cette question d’argent, vous réglerez avec l’imprimeur. Je vais
[1r° : 4]
remettre la planche et le plus vite possible mais il y a beaucoup de travaux à faire à ce 2e État, & ce n’est pas « une colle » mais je suis éreinté & j’ai absolument besoin de quelques jours de repos, je ne vois plus clair.
Je vous serre la main
Félicien Rops
Avec tout cela – vous ne me dites pas.
1° S’il faut tirer des premiers etats du frontispice pour les 50 numéros
2° S’il faut tirer également le premier etat de la couverture.
3° S’il faut tirer sur Japon les dix derniers exemplaires.
Envoyez moi une carte postale disant cela s.v.p. – Je ne ferai rien tirer avant de l’avoir reçue.