La province de Namur, au coeur de votre quotidien

N° d'édition 2083
2082 | 2084

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    Léon [Dommartin]
  • Lieu de rédaction
    Montigny-sur-Loing
  • Date
    0000/00/00 [+]
    Cette lettre n'a pas encore fait l'objet de recherches permettant de proposer une datation.


Texte

[1r° : 1]
Mon « Cher Léon » & emmerdeur !!
Je t’écris sur une page de mon album vis à vis de l’église dans une belle vieille chambre de paysan francais avec de superbes solives, le four « la may » les bottes pour la foire dans un coin, un bouquet de buis un bon lit bien blanc dans laquelle ma grosse Léon dort encore. Nous sommes depuis Vendredi Soir ici. Charras a trop de monde & nous a logés « chez le paysan » – Surpris de n’avoir pas reçu tes articles, il t’appelle « gascon » Charras, & il a raison. – Ce qui est plus grave, à ton endroit, c’est que Mlle Marie Bonvalot attend, sur mon annonce, les susdits articles depuis douze jours, & ne manque jamais son entrée : Mr Rops je n’ai encore rien reçu de Mr Dommartin, il n’est ni pressé, ni empressé votre ami » – que veux-tu que je dise ! Tu as une malheureuse occasion d’etre aimable avec une femme & tu ne peux même pas l’être trois minutes, – car il faut trois minutes pour prendre six chroniques et y flanquer des adresses pour les gens aux quels tu as promis ces articles & surtout à elle ! Enfin veux tu lui faire la cour oui ou non ? Quel embêtant roupilleur tu fais ! Je ne peux pas cependant lui faire la cour pour toi à cette enfant !! Il n’est que temps que tu reviennes à Paris reprendre un peu de vivacité dans la Vie. – On ne se voit pas soi-même, & je te jure sur l’honneur, que chaque fois que je te retrouve au bout de six mois, je te vois plus endormi, plus
[1v° : 2]
hésitant dans tes façons & moins résolu aussi ! Sacredié je t’assure que la Belgique déteint viens te laver ! – Rengaines etc etc diras-tu, je t’assure aussi, que vos amis éloignés peuvent mieux vous juger que ceux qui vivent avec vous & je constate des sympthomes qui m’inquiètent. Fais en ton profit mon Vieux. – Je veux t’engueuler à ce propos tout mon saoul !
J’avais eu la sottise de dire en riant à la petite Marie : Il me paraît bien amoureux de vous mon ami ! (En voila des machines que je ne dirai plus !!)
[fig. 1]
Et depuis lors elle se moque de moi comme je te le disais : Ah votre ami a une façon drôle d’être amoureux ! Tu sais comme les plus petites chôses – et tu le sais comme moi, au début sont probantes. Sapristi si tu n’as pas d’avantages physiques bien entrainants pour une jeune fille de 20 ans, tu as des, –
& même beaucoup d’avantages moraux & littéraires, aux quels une jeune fille française n’est jamais insensible & tu ne sais pas même pas en profiter !! Enfin ! il faut décidément que la cervelle te dégouline dans le bas ! –
À toi
Fély
Envoie tout de suite à Mlle Bonvallot & à Charras (ici on a l’air de mauvais blagueurs les nos de l’Illustration & de la Chronique
– Et n’attends pas, pour l’Illustration & la Chronique N. de Dieu ! quelle vache !! – C’est stupide ce que tu as fait là – quel rateur idéal tu fais !