La province de Namur, au coeur de votre quotidien

N° d'édition 2087

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    [Léon] [Dommartin]
  • Lieu de rédaction
    [Bruxelles]
  • Date
    [1871/07]/00 [+]
    Datation sur base de l'apostille.


Texte

[1r° : 1]
[fig. 1 Vandermeulen fecit]
[fig. 2 NAMEUR / NEUFVE-VILLE / LA SAMBRE / Le Chasteau / LA MEUSE FL. / 1 / approche des Grenadiers de Mr de Soubise]

J’étais absent ! Ah ! – Voilà une bonne raison toujours prête Cher Vieux pour excuser les défaillances de la plume. Et ce qu’il y a de plus original c’est que c’est vrai. Je ne sais si cette lettre te trouvera dans ta baignoire. Je la confie aux Destins. Je reviens de Namur Mon Ami, que veux-tu on n’est pas parfait ! je vais à Namur comme tu retournes à Spa, pour revoir les vieux coins de maisons o[ù] étant gâmin on se flanquait de si belles tripotées avec le petit voisin, & o[ù] pour la première fois on a donné « une grosse baise » à la petite voisine ; et tout cela loin des

[1v° : 2]

lunettes bleues de Mr Devroye mon digne précepteur qui mâchonnait si bien le jardin des Racines Grecques : αγαθος bon, brave à la guerre, ωνος – l’âne qui si bien chante !

[fig. 3 Remarque la coupe du revers de la houppelande. Je n’ai jamais retouvé la finesse de cette création. C’est perdu cela !]

Et la tête de Mr Philibert Devroye ! – une tête en obélisque à croire que c’était Louqsor lui-même, les épaules tombantes comme le Righi et du chanvre dans ses poches, je n’ai jamais su pourquoi ! – La bouche dessinée par Marinus, un faux col que l’on prenait généralement pour un caleçon de bain, le tout Surmonté du bonnet grec brodé par feu Mme Devroye, – car il y avait eu de par le monde une bonne âme, – pieuse probablement, – disposée à donner le pain charnel à Philibert Devroye !

– c’est bien !

Certes quand devant le maire

Tu pris ce pharmacien,

Plein d’une tristesse amère,

Les anges se sont voilés

La face dans leur caserne

De nuages étoilés,

Que l’œil des esprits discerne !

[1v° : 3]

Tu devins pareille à lui

Rouge comme une framboise ;

Ton nez que ronge un ennui

Noir, te dénonçait bourgeoise !

Disait Glatigny en ses bons jours de joyeuseté. – Ah les souvenirs ! quand on y touche, c’est comme lorsqu’on met le pied dans une fourmillière. – Et les désillusions ! Les arbres sur lesquels on grimpait pour dénicher des oiseaux, qui ne s’y trouvaient jamais, ont été élagués par l’autorité communale, – parce que ça faisait tomber des hannetons Sur le bourguemestre ; & quand je passe, ils me tendent leurs vieux bras estropiés par la Serpe des édiles et me racontent leurs peines comme à un viel ami. – La petite voisine qui donnait & recevait « tant de baises » a trente ans maintenant, elle

a le nez couperosé, des cheveux en soie, un busc comme un yatagan et un corset à goussets comme les poches de Mr Devroye !

[fig. 4]

Elle a fait un mariage « conséquent » et me jette des regards chargés de gros dédains quand je la rencontre sur la « grande Plasse ». par ces Dimanches terribles de province qui feraient bâiller le cochon de St Antoine lui-même, lequel

[1r° : 4]

n’était cependant pas un être frivole. Je ne suis pas de deux heures dans cette brave ville de Namur que j’ai le cœur gonflé de colère par l’étalage des vanités méchantes & grotesques qui défilent devant mes yeux. J’en gagne la cornée jaune & les lêvres pincées. Mais je connais mon remède : j’enfile tout doucement une vieille ruelle à moi connue & ignorée des personnes comme il faut, qui mène droit au bord de l’eau, – tout le long le long de la rivière. Je prends le canot de Pampet, – Pampet c’est un vieux pilote du Club Nautique qui a été mon père-nageur, qui m’a mis mon premier aviron dans les mains & qui

[fig. 5 Ici la vraie chique des salons. / Ici la ceinture d’honneur donnée par le Club à son matelot]

m’a appris a tenir glorieusement l’écoute de la livarde dans notre joli clipper à

[2r° : 5]

dérive : La Céline » ! – quand Pampet aperçoit son élève, ça ne rate pas, il a une grosse émotion & repasse énergiquement sa chique de gauche à droite ce qui est chez lui l’indice d’un trouble évident : « ah c’est vo monsieu le Présidint ! (quel titre hein?) vos avez bin fé di vnu li Marie-Jenne s’embêteuve ! » – Marie Jenne c’est le nouveau cutter. Deux coups d’aviron & nous sommes en rivière, on hisse cette bonne vieille voile à livarde qui m’a fait tant de fois capoter, & couchés sur le plat bord nous louvoyons en fin voiliers que nous sommes. Ah ! que c’est bon & que la vie est une bonne chose ! J’oublie tout ! les méfaits du bourguemestre & la couperose de ma voisine ; – les yeux doucement reposés par la blondeur des paysages, suivant dans les lointains dorés cette bonne vieille Meuse lumineuse & nacrée, je pardonne à mes compatriotes d’être aussi méchants, à leurs femmes d’être si laides, & je me félicite d’être resté aussi fou & si amoureux de toutes choses.

À propos ! figure-toi que la Buveuse d’absinthe & le départ pour Trouville ont été exposés à l’Exposition Internationale des Beaux-Arts de Namur ! Non jamais ni Courbet ni Manet ni Louis Dubois, n’ont été conspués comme moi ! Cela a été jugé bien sévèrement ! Namur tout entier : La Société du Casino, le collège du bourguemestre & des échevins, le cercle Industriel & Commercial,

[2v° : 6]

le conseil des Prudhommes, la congrégation St Yves, l’archiconfrérie de St Pierre es liens, l’association pour le rachat des Chinois, le ban & l’arrière ban de la bonne Société se sont réunis pour infliger un blâme nécessaire à l’artiste qui « loin de consacrer son talent à la reproduction d’œuvres gracieuses & élégantes prostituait un crayon trop complaisant à la reproduction de scènes empreintes d’un réalisme repoussant » Ah ! l’Ami de l’Ordre a été dur & l’Organe plus dur encore ! Tu comprends mon ami comme les têtes de mes Namurois s’épanouissaient devant la buveuse d’absinthe !

[fig. 6]

Crois moi Cher Vieux, le jour o[ù] Dieu pour

[2v° : 7]

me récompenser d’avoir parfaitement aimé tout ce qu’il a crée de bon & de beau sur la terre me fera asseoir à sa droite je serai bien content ! Mais pas si content que je l’ai été en m’entendant agoniser par les 25, 740 habitants de ma belle patrie !

Depuis que je suis au monde ces chers compatriotes m’ont en exécration. J’ai toujours eu l’air d’un moineau franc né dans un nid de hiboux. Ma gaieté les blesse, je mets les pieds dans tous les plats & sur tous les plats ; – je casse toutes les vitres à ma portée. – Aussi depuis la rue de fer jusqu’à la porte de Gravière je fais naître sur mes pas légers le fiel & l’amertume ; mon laisser aller d’être insouciant & Sans ambition les scandalise. Cette façon allègre de se ficher des heures lourdes que la Providence nous prête avec tant d’escompte leur paraît une injure à la gravité humaine. Quand je passe le Notaire se sent plus lourd, l’avoué plus crasseux, le banquier plus voleur, l’avocat plus sot, l’épicier me suit d’un regard haineux, le major oublie sa gravité & les grandes demoiselles qui remonte la rue de Bruxelles à la queue leu leu se raidissent dans leurs immuables corsets comme si je voulais les déshabiller devant leur papa ! Je sème l’antipathie comme le petit Poucet semait des pierres.

Et cela me met en bonne gaieté !

[2r° : 8]

Suis-je bavard ! – avoue que quand je m’y mets je vais bien ! –

Et toi ? – Je laisse de coté l’Idylle, comme je ne sais pas, si tu recevras cette lettre, je ne t’en dis rien, nous nous rattrapperons ici.

Arrive, on t’attend.

Je crois que je ferai partie du jury de Gand. –

Tout le monde t’embrasse & moi aussi polisson. –

À toi

Fély