La province de Namur, au coeur de votre quotidien

N° d'édition 2903
2902 | 2904

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    [Léon?] [Dommartin?]
  • Lieu de rédaction
    Portrieux, Hôtel du Talus
  • Date
    0000/00/00 [+]
    Cette lettre n'a pas encore fait l'objet de recherches permettant de proposer une datation.


Texte

[1r° : 1]
Mon Vieil
Je t’ai écrit hier, comme je sais que tu as la foutue habitude de ne pas te faire suivre par les lettres qui te sont adressées, – habitude qui te crée d’ailleurs une originalité incontestable, je tâche de te faire parvenir cette lettre par le canal – fatigué, – de ton beau-père.
Voici : Je suis arrivé hier à Portrieux, en arrivant je t’ai écrit, ce que je te répète dans la présente.
J’ai découvert il y a quelques jours en Bretagne des coins peu connus o[ù] on vit à 3 frs 50 tout compris & une île qui est une merveille, o[ù] il n’y a encore que quelques rapins & deux poètes : l’île Bréhat, la plus belle & la plus inconnue des îles bretonnes là J’ai frêté une auberge : 3 frs 50 par jour ! – Je suis ici à Portrieux chez la bonne mère Pommeret pour six jours encore, mettons sept, je prends le septième jour la patache pour Paimpol, de là je vais à Bréhat trois ou quatre jours. de Bréhat je m’enfonce à Perros-Guirec o[ù] nous échouons sur la plus belle & la plus curieuse plage du monde : Trestraou que nous inaugurons & je te montre Ploumanach & Trégastel qui sont plus beaux que la baie des Trépassés. En tout quinze à dix sept jours. – J’oubliais : Roscoff ! Tu pars
[1v° : 2]
pour Paris – tu prends un billet de parcours le n°8e itinéraire par exemple & pour tes cent francs tu vois après avoir fait notre tournée toute la Bretagne du nord y compris Brest. Si tu veux venir simplement faire notre tournée, un billet pour St Brieuc te suffit (mais il y a avantage à prendre un itinéraire quelconque & à le suivre à rebours si l’on veut ce à quoi on est autorisé par les conditions. Du reste on fait ce qu’on veut avec ces itinéraires, & on est de la plus grande indulgence. La moitié du temps on ne vous demande pas vos carnets & on ne vous en arrache pas les feuillets, il suffit de les montrer. Ainsi il y a quinze jours j’ai pris le 8e itinéraire Au reçu de cette lettre si tu ne vien & j’en ai fait à peu près ce que je voulais, passant aux mêmes endroits deux fois de suite sans réclamations, &c &c.
Je ne te demande qu’une chose, ceci : Au reçu de cette lettre si tu viens télégraphie moi, c’est l’affaire de trois francs, & alors je t’attendrai jusqu’à Mardi ou Lundi soir (nous pourrions quitter Portrieux Mardi ensemble.)
Je ne te demande que cela, ce n’est pas beaucoup.
À toi mon vieil & à bientôt
Fély
Adresse : Hotel du Talus Portrieux Côtes de Nord.
Tu trouveras en prenant le train du soir à Paris une patache à St Brieuc qui t’amènera à Portrieux à 9 heures du matin ! En partant de Bruxelles par ex : Samedi tu arrives à Portrieux Dimanche !!
Je reçois ta lettre à l’instant celle que tu m’as adressée à Paris, tes voyages [illisible: barré]