La province de Namur, au coeur de votre quotidien

N° d'édition 0564

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    Émile Leclercq
  • Lieu de rédaction
    Paris, 109 Rue de Rome
  • Date
    0000/00/00 [+]
    Cette lettre n'a pas encore fait l'objet de recherches permettant de proposer une datation.


Texte

[1r° : 1]

Quid pulvis ? Ventus,

Quid ventus ? Mulier, Quid mulier ? Ego.

– Alors un homme vénérable, blanchi par les ans, Halitherse fils de Mastor se lève et s’exprime en ces termes :

– Homère traduction de Mr Bitanbé membre de l’Institut et de la légion d’honneur.

φε φελιηιαυ Rορ ππ

« – Pourquoi n’entres-tu pas ici, homme à l’esprit frivole, dit Eurymaque, ici Epictète le philosophe nous enseigne la sagesse.

– Je n’ai pas besoin de ses leçons, dit Ptolémon, je suis adroit en l’art de parfumer ma chevelure et d’arranger les plis de ma tunique de pourpre, j’ai été couronné aux Jeux Olympiques, car je sais lancer le disque d’airain, conduire le quadrige fumant, et bien souvent au gymnase je fais couler sur mon corps l’huile des lutteurs. J’ai pour maîtresse la belle Ethia fille de Cynthie, aucune des filles de l’île de Nanos n’a le sein plus dur et la lèvre plus fraîche ; Sous les oliviers du Mont Hymette chaque soir nous nous promenons et nous chantons les vers d’Anacréon sur le mode dorien – Voilà pourquoi je suis aimé des Dieux !

Taddée de Corinthe.

[1v° : 2]

Commençons vite par te dire, Mon Cher Émile que 1° Je ne veux pas abandonner un volume pour lequel j’ai fait un grand nombre d’études et dont il ne reste qu’à retravailler les cuivres. 2° Que je vais te continuer l’envoi des épreuves, 3° Que je reste à Namur expressément pour continuer ce volume sans cela il y a deux bons mois que je serais retourné me plonger « dans le bourbier de la Babylone moderne ». Voilà donc une chose entendue.

Quand tu auras le volume tu me pardonneras et comme tu l’auras vite, tu me pardonneras vite.

Tu as mon cher Émile toutes les qualités morales et constitutionnelles qui appartiennent à l’homme sage, tu es le Bourdaloue de la Raison, tu dis que tu es une bête et tu ne le pense pas, ce qui est plus fort que le Pharisien de l’Évangile ; il ne te manque qu’une vertu mais c’est la plus grande : l’indulgence, sous S.M. Hérode roi des Juifs, tu aurais fait pinçer la femme adultère en police correctionnelle, et tu aurais fait prendre une carte sanitaire à la « fille Madeleine » ; tu as tes poches pleines des pierres « de ceux qui sont sans péché » et tu lapides les faibles ; – moi je suis un grand fou et je le pense, je sais très bien que je ferais

[1v° : 3]

mieux de vivre d’une façon normale, de ne pas marcher dans les plates-bandes, de ne pas être (à 30 ans !) léger et futile comme le Cherubino de Beaumarchais, de faire tous les mois des dessins moraux pour faire pleurer les femmes enceintes, – dans le Magasin Pittoresque ; d’écrire de temps à autre dans cette excellente Revue Trimestrielle un article de 150 kilos sur la manutention chez les Assyriens ou sur l’état de la ville de Ninove en 1240, – que je ferais mieux de me faire nommer représentant et « d’user de mon crédit » – je sais que je ne respecte pas assez les notaires, que je suis étourdi comme un hanneton et insousiant comme un moineau, je sais que je ne suis pas « utile au bien de l’État » mais ce dont tu ne te doutes pas et ce qui ferait tomber en syncope tous « les gens sérieux » jusqu’à la cinquième génération mâle, c’est : – que je suis heureux et presque fier d’être ainsi et non aultre » – Ceci je l’espère passe les bornes d’une honnête insanité – il y a des lettres – as-tu déja remarqué qu’il y a des lettres qui parviennent a rebours[illisible: indéchiffrable] leur destination, la tienne vient d’avoir ca c’est à dire qui ne tombent pas en situation ? C’est arrivé à la tonne – J’arrive de Thozée et on vient de me le remettre à l’instant je suis parti à cinq heures du matin et je viens de faire cinq lieues à cheval

[1r° : 4]

Vou te mon

Je n’en peux guère c’est la faute de mon [illisible: indéchiffrable]

Beaucoup – les fées [illisible: indéchiffrable] à ma naissance les fées sages et les fées folles (qui [illisible: indéchiffrable] (les anciennes vierges folle) de l’Evan

la première c’était une fée sage s’avança et en me touchant de sa baguette

Tu aimeras la pudeur

Et les [illisible: indéchiffrable] rendus

Mon père en grand père qui était négociant sérieux pignonnant sur rue – avait invité les fées sages qui devaient présidaient à [illisible: indéchiffrable] au moment o[ù] la plus agée s’approchait de moi pour [illisible: indéchiffrable] à mon ondoyement on entend des grelots des rires et de chansons dans lescalier et un troupeau de belles filles [illisible: indéchiffrable] du nez retroussés et de cheveux au vent font irruption dans l’appartement c’etaient le fin folle invités seulement par ma grand mère, qui était une Espagnole et spirituelle

la vieille fée me jete un regard [illisible: indéchiffrable] et sa baguette et dit

tu aimeras la pudeur

et les mollets des filles [illisible: indéchiffrable] la première des folles la seconde des fées sages

Chacune toute les fées folles et sages [illisible: indéchiffrable] en me touchant émulation se mirent à me gratifier à tort et à travers des qualités et de :

tu [illisible: barré] la sobriété

et la [illisible: indéchiffrable] à la [illisible: indéchiffrable]

Point. Tu ne [illisible: indéchiffrable]

Que deux fois par semaine.

[illisible: indéchiffrable] Ravel

[2r° : 5]

et futile comme le Cherubino di amore de Beaumarchais, mais ce que tu ne sais pas et ce qui te ferait tomber en syncope toi et tous tes « gens sérieux » jusqu’à la quatrième génération mâle, c’est que je suis presque fier d’être ainsi et « non aultre ».

Vertueux ne puis

Hypocrite ne daigne

Rops je suis.

Ce qui fait que je t’aime « c’est que tu crois franchement à la moralité humaine » chaque fois que je trouve un homme de foi, je tire mon bonnet, ce fameux bonnet qui est toujours audessus des moulins.

– tu aimeras la solitude

et le bal de l’opéra

– tu aimeras la gloire

Et tu ne feras rien pour [illisible: indéchiffrable] elle

Tu seras a

et Ton ton lit brave

vu ton amie

– Tu aimeras Émile Leclercq

– Et cette canaille ce vicieux de Nadar

– Tu aimeras ta femme

Et celle des autres !

[2v° : 6]

Ne pouvant atteindre [illisible: indéchiffrable] neigeux

le moindre [illisible: indéchiffrable] en s’asseyant les sages je m’endors couche à l’ombre dans la vallée à l’ombre des pampres chênes et sous les pampres (en montrant mes nudités) (comme Noé comme Noé en montrant mes nudités) – j’estime que personne ne vaut la grimace d’un mensonge ni l’[illisible: indéchiffrable] voiles d’un manteau.

Vertueux ne puis

Hypocrite ne veux

Fol je reste.

Je bénis les fées toquées et les fées sagesToutes les fées [illisible: indéchiffrable]

on s’assoient

assoye

Je ne peux défaire

Mais il n’y paraitra pas !

Que veux tu mon cher Émile

Termes d'index