La province de Namur, au coeur de votre quotidien

N° d'édition 0059

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    Inconnu
  • Lieu de rédaction
    [Venise]
  • Date
    [1880]/00/00 [+]
    Datation sur base de l'apostille.


Texte

[1r° : 1]

Cher Vieux

J’avais fort envie de te gronder & de te faire un fort discours, mais que veux-tu ? on ne peut forcer les gens à devenir millionnaires malgré eux !! Pour ta gouverne & pour te dire à quel point le million est en main depuis trois mois c’est à dire depuis la mort du grand père je te dirai que le fils, le frère, est en train de faire « bâtir un hôtel ici à Paris, – le million de la sœur est là et c’est enrageant d’avoir affaire à des andouilles de Belges comme toi. – Il y a beau jusqu’un Français serait dans les bottines de la petite !! Enfin tu rates le coche et cela ne se retrouve pas ces choses là. Il n’y a pas comme cela « des masses, de petites demoiselles qui attendent un Monsieur la main gauche sur leur petite virginité, et la droite avec cinquante mille frs de rentes dedans. Tu t’es laissé Endommartiniser !! – Ah quel air flemmeux et bêtement flemmeux on respire dans le pays d’o[ù] nous sommes ! – C’est désagrégeant n. de D ! Pour ta regouverne : Jeudi nous célébrons le solstice d’automne 17 rue Mosnier. Repas et Joyeux propos. Tu en es naturellement Viens deux jours. Nous irons dîner chez Godebski et tu verras bien la chose. Allons N. de D. arrive ! Quel con tu fais ! Et note qu’on rate toujours ces choses là pour des « empêchements » qui n’existent pas si on le veut. Liesse est mon voisin : 10 Bd Courcelles. Il

[1r° : 2]

vient me voir très souvent maintenant. Nous sommes porte à porte. Il travaille, moi aussi, nous buchons rude & gaîement & l’on s’amuse pardessus le marché. Nous dînons ce soir ensemble « à la petite vache » rue Mazarine.

Godebski est revenu et part pour Naples dans un mois au plus tard. Ils vont passer l’hiver à Naples – tous, – pendant qu’on bâtit l’hôtel o[ù] « le fils » veut bien donner l’hospitalité à sa mère à son beau père & à sa sœur.

Et dire – cochon- que si tu voulais venir tous les mois ici deux ou trois jours – bien sentis, tu bâtirais dans un an toi aussi un petit hôtel porte Maillot. – Et tu aimes mieux aller à Anseremme jouir de l’aimable société de Mme Hagemans !! Quel con ! Quel con ! Liesse ferait la chose mais il est en puissance de femmes !! !! !! Si tu renacles je la fais faire à Taelemans tellement c’est facile a faire ! – puisque je tiens la situation ! – Si nous appelons cela « la situation » !! – C’est un terme purement Conventionnel.

Fély

P.S. À toi & je t’attends Mercredi. Tu retourneras Vendredi soir. Si tu ne viens pas c’est que ton gâtisme et ton Conisme n’auront d’égaux que ceux de Dom ! qui est le maître !

À toi

Fély

PPS J’ai diné hier avec God et sa femme chez Clapisson – sans la petite. Mme God m’a invité à aller dîner avec toi le jour que nous voudrions. – Je lui ai dit que tu venais de la Semaine. – Tu vois que je te prends par les épaules. Gouzien qui lui est au courant seul parce qu’il peut nous aider t’accuse aussi de Conisme. Retour de Naples ce sera trop tard ! Allons un ticket et viens ! –

Les petites amies t’envoient leurs amitiés.

[1r° : 3]

P.P.P.S

Si tu veux ne pas aller à l’hotel tu peux coucher rue Labie. seulement c’est loin. – Allons vieille andouille sors de ta capote. – Et je te fais Coucher avec une belle dame » par dessus le marché. Décidement je mérite le « dos vert » de l’état.

P.P.P.P.S.

À propos. J’ai besoin d’une lettre curieuse écrite de Monaco à Liesse & que tu as – lettre pompeuse & romantique de huit pages. Je te la rendrai sans faute au bout de six heures, mais il faut que tu la retrouves. C’est de toute nécessité, t’expliquerai cela,

PPPPPS Prends garde : Cela va être trop tard ! trop tard !! trop tard !! !! !! !! !!

[fig. 1 Elle l’appelle ! / le sac ]

Termes d'index