La province de Namur, au coeur de votre quotidien

N° d'édition 0188

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    [Philippe] Burty
  • Lieu de rédaction
    s.l.
  • Date
    entre [1867]/00/00 et [1869]/00/00 [+]
    Rops mentionne sa collaboration avec Burty pour le "Paris, guide" en 1867. Il annonce également son intention de participer au projet du critique intitulé "Sonnets et eaux-fortes" qui paraîtra en 1869.


Texte

[1r° : 1]
[fig. 1 ostende]

Mon Cher Burty

J’arrive d’Ostende, de Blankenberg de Domburg & de Scheveningen, notre brave petit bateau vif-argent, verfœlisef! a repris bravement la mer & nous avons recommencé notre voyage de circumcrilonination sur les côtes du bon païs de Flandre. J’ai retrouvé

[1v° : 2]

le Parisien qui m’avait servi de type pour le Paris Guide, je vous le réexpédie avec sa femelle. – J’ai ramassé cela sur la plage pêle-mêle avec des crabes des fucus & des coquillages. – Quelque fois on rencontre ceci :

[fig. 2]

et c’est aussi amusant, toutes les manifestations de la Vie m’intéressent, – une fille qui bat son trottoir & un paysan qui bat son grain sont dans les mêmes conditions de beauté. Un peindre doit tâcher de rendre le caractère de toutes choses, – tant pis pour les infirmes & les myopes.

À propos j’oubliais : Je suis des vôtres : Je fais deux eaux-fortes, ce qu’il me plaira

[1r° : 3]

et d’après cela Glatigny ou n’importe lequel de vos poètes me fera un sonnet – deux sonnets ! Tenez un pour Ernest d’Hervilly et un pour Glatigny – Cela tient ?

À Vous

À Vous

Félÿ Rops

Présentez je vous prie toutes mes amitiés respectueuses à Mme Burty & donnez une « grosse baise » comme on dit ici à votre petite fillette.

Termes d'index