La province de Namur, au coeur de votre quotidien

N° d'édition 1481
1480 | 1482

  • Expéditeur
    Félicien Rops
  • Destinataire
    Alfred [Delvau]
  • Lieu de rédaction
    Paris, 5. Rue Miroménil
  • Date
    0000/00/00 [+]
    Cette lettre n'a pas encore fait l'objet de recherches permettant de proposer une datation.


Texte

[1r° : 1]
Pas de nouvelles, Mon Cher Alfred, mauvaises nouvelles, j’ai été malade huit jours dont quatre très désagréables, J’ai eu une congestion – une attaque d’apoplexie en miniature, si j’avais eu 40 ans, du ventre et si j’avais été de l’Institut, j’y restais, – très bien ; c’est l’avis de mon docteur – voilà ce que c’est que d’avoir trop de vrai sang dans les veines et de ne pas le dépenser assez, – je prendrai une maîtresse. Et Thérond – pour l’amour du diable ou du bon Dieu tâche que cela s’arrange car je ne sais comment en sortir.
Tout à toi
Fely
5. Rue Miroménil
Ta notice m’embête
Je n’ai pas trente ans !
Je n’ai pas trente ans !!!
Je produirai mon extrait de naissance !
puis pourquoi parler des Cythères lorsque tu
[1v° : 2]
sais que j’avais fait ces croquis et que à la hâte, et que je t’avais demandé de ne pas mettre mon nom sur le volume, – les croquis sont mauvais, c’est très mauvais, pour le plaisir de faire une réclame au livre, tu fais du tort au dessinateur – puis cette notice – la seule signée – par mon ami intime avoue que c’est d’une adresse – pavé. – Cela n’échappe pas à la malignité française et on me le fait rudement sentir. –